Santé

impp_sante

En raison de l’augmentation des coûts de santé des patients, et de la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires »,  les missions officinales vont fortement évoluer dans les 5 prochaines années. La prévention et le conseil permettront au pharmacien d’être encore plus présent dans le parcours de soins de ses patients, ce qui lui permettra de développer avec eux des relations privilégiées et durables.

En outre, l’accessibilité directe donnée à un nombre croissant de médicaments amènera à faire évoluer l’aménagement intérieur de l’officine, via l’extension de la zone libre accès et la visibilité donnée à la parapharmacie.
C’est pourquoi l’approche catégorielle, fondée sur la prise en compte des besoins des usagers dans une logique de création de valeur durable, est complètement adaptée au métier du pharmacien.

Fonder un nouveau pacte de coopération

L’enjeu consiste à développer une nouvelle relation de partenariat entre :

  • D’une part les laboratoires qui détiennent des expertises fortes dans les 2  domaines clés de l’officine pour sa rentabilité : les médicaments en libre-service et la parapharmacie, et
  • d’autre part les groupements qui peuvent apporter un conseil sur mesure aux pharmaciens afin de mieux satisfaire leurs nombreux patients/clients, dont les typologies et comportements doivent être appréhendés finement.

Plus que jamais nous sommes convaincus chez IMPP que les partenariats laboratoires /officine/ groupements permettront de fonder un nouveau pacte pour faire de l’officine le référent de proximité des nombreux clients qui se révèlent soucieux de santé, de bien-être et de beauté.